Focus sur le Quartier du Centre à Val d’Europe

19 mars 2018

Ce quartier qui couvre environ 40 hectares est principalement occupé par le centre commercial régional de Val d’Europe, d’une superficie de 100 000 m2 et par La Vallée Village qui propose à des touristes du monde entier les collections précédentes des marques de luxe à prix réduits. Ces deux entités commerciales distinctes attirent au total quelque 23 millions de personnes par an et La Vallée Village est classée par le Comité Régional du Tourisme Paris Île-de-France, troisième site culturel et de loisirs le plus visité autour de Paris. La galerie commerciale s’étend sur près de 750 mètres et se séquence en différentes ambiances dont la cohérence est assurée par des couvertures en verre et en métal. Elle se présente comme une suite d’espaces évoquant les Halles de Baltard, des passages parisiens, des arcades de Burlington, le Crystal Palace et la voute vitrée du Grand Palais. Les différents tronçons sont articulés par des rotondes octogonales vitrées.

La conception stylistique d’ensemble a été confiée à l’architecte Graham Gund, la décoration intérieure à Chapman Taylor, assisté des architectes d’opération Lobjoy et Bouvier. La Vallée Village, développée par Value Retail, s’insère dans une architecture conçue par l’architecte Charles Legler assisté pour la réalisation de l’agence DGLa.

Implanter un centre commercial au cœur même de Val d’Europe est en soi contradictoire avec l’idée même d’un centre urbain traditionnel. Cette aporie a été éludée en réalisant une galerie vivante, une promenade piétonne qui aboutit de part et d’autre aux deux places majeures de la ville, à l’est et à l’ouest. Lorsque la galerie est fermée le soir, les deux places sont toujours reliées par une voie extérieure, le cours du Danube. L’interface du quartier englobe la galerie commerçante et s’entoure d‘édifices à vocations diverses. Ce linéaire de construction permet de masquer, par des bâtiments de style classique sobre, les zones de service et structure de manière continue le cours du Danube.

À l’est, l’angle du quartier assure la communication du pôle commercial avec les quartiers du Lac et du Parc. Euro Disney a souhaité que ce lieu d’articulation synthétise les valeurs qu’il défend – notamment l’échelle humaine et la convivialité – afin que les personnes se sentent protégées et rassurées. Pour ce faire, les urbanistes de Disney ont proposé de réaliser, au sortir de la galerie commerciale, une place enveloppante. Les architectes, Rob Krier, Marc et Nada Breitman, ont suggéré de prendre exemple sur la piazza dell’Anfiteatro à Lucca en Italie, construite sur les ruines d’un amphithéâtre romain.

La proposition a été retenue et la nouvelle place a exactement les mêmes dimensions que celle de la ville toscane. Le concours pour sa conception a été remporté par l’architecte Pier Carlo Bontempi, établi à Parme, assisté pour la réalisation des architectes associés Dominique Hertenberger et Jacques Vitry. La place développe des séquences de façades différenciées et accueille en son centre une fontaine en pierre ornée d’un obélisque. Avec ses terrasses et ses parasols multicolores, la place de Toscane est aujourd’hui un lieu recherché et apprécié tant des habitants que des visiteurs et touristes de passage.

Retour vers les actus