Chapitre 1 – Les origines de Marne-la-Vallée

2 mars 2017

Le développement rapide de l’agglomération parisienne et la nécessité de développer des logements dans les années 1960, aboutissent à la création de 5 villes nouvelles autour de Paris : Sénart, Saint-Quentin en Yvelines, Evry, Cergy et Marne-la-Vallée.

La naissance d’une ville nouvelle

Considéré comme le père des villes nouvelles en France, c’est à Paul Delouvrier qu’est confiée la mise au point du premier Schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme de la région parisienne. C’est pour répondre à la nécessité d’apporter des remèdes aux déséquilibres régionaux et aux disparités économiques et sociales que le projet « Marne-la-Vallée » symbolise alors le développement de l’Est francilien.

En octobre 1962 apparaît l’hypothèse crédible d’urbaniser le secteur de la vallée de la Marne. L’idée est de construire une ligne de transport collectif rapide entre Bry sur Marne et Meaux. Mais ce n’est qu’en 1965 qu’est décidée la création d’une ville nouvelle à l’Est de Paris et de sa localisation au sud de la Marne, appelée Marne-la-Vallée. Relativement vaste, elle s’étend sur une vingtaine de kilomètres d’ouest en est (de Bry-sur-Marne à Bailly-Romainvilliers).

Source : Own work

Les secteurs de Marne-la-Vallée

Dans le contexte général de l’aménagement en France, l’Etat acquiert les terrains auprès des différents propriétaires de Marne-la-Vallée. Le foncier, s’étendant des portes de Paris à Val d’Europe, est alors principalement constitué de terrains agricoles.

Pour des raisons pratiques et logiques, l’urbanisation est décidée d’ouest en est, sur la base de quatre secteurs d’aménagement : Porte de Paris, Val Maubuée, Val de Bussy et Val d’Europe. Les premiers quartiers à être développés sont situés dans les secteurs 1 et 2 autour des centres villes existants. Leur développement est rapidement achevé grâce à leur proximité de Paris. Les secteurs 3 et 4 en revanche souffrent à la fois d’un manque budgétaire et d’infrastructures suffisantes pour les développer. Ne trouvant pas de solution, il est même question de renoncer à construire les terrains acquit par l’Etat.

Source : www.ville-champssurmarne.fr

 

L’arrivée de la Walt Disney Company

Mais c’est à la même période que deux projets novateurs émergent : la Cité Descartes et The Walt Disney Company.

En 1983 s’installe le campus universitaire sur le secteur 2 de Marne-la-Vallée sur les communes de Champs-sur-Marne et de Noisy-le-Grand. La Cité Descartes contribue à répondre à la demande de logements sur le territoire en y accueillant 15 000 étudiants et 3 000 chercheurs ainsi qu’en y créant une référence mondiale de la ville durable. A cela s’ajoute les entreprises tertiaires en lien avec les activités développées au sein du Cluster Descartes, qui renforcent encore le développement de ce secteur.

Le campus augmente également l’offre de services et de commerces dans le secteur, renforçant l’accessibilité du site avec des équipements structurants et permettant un souffle nouveau au développement des secteurs 3 et 4.

En parallèle, The Walt Disney Company cherche un lieu pour s’installer en Europe. Le choix de Marne-la-Vallée semble évident pour redynamiser les secteurs en difficulté de développement. L’Etat propose alors à The Walt Disney Company de s’installer sur le secteur 4 de Marne-la-Vallée, à travers un partenariat public-privé unique en son genre par son ampleur, et qui sera le point de départ de la Convention signée en 1987.

Marne-la-Vallée constitue aujourd’hui l’un des principaux pôles de développement à l’est de la capitale. Elle remplit des fonctions résidentielles, économiques, commerciales, universitaires et touristiques.

Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someone

Retour vers les actus